25 Haziran 2021

La belle mère espionnée (3)

Babes

La belle mère espionnée (3)Ce n’est qu’une semaine plus tard que je reçu une réponse du mystérieux Paul. Lorsque je vis son nom dans la liste de mes emails reçus, je sentis mon excitation ainsi que ma curiosité m’envahirent de façon démesurée. Je me mis dans un coin, avec mon téléphone portable, et je consultais sa réponse discrètement.”Bonjour, j’ai imposé à la bourgeoise de se masturber en pensant à vous cette semaine. Elle ne voulait pas, mais je lui ai ordonné. Elle appellera chez vous mercredi soir, pour parler à votre femme. Elle demandera à vous parler. Sachez qu’elle se masturbera quand vous lui parlerez. Elle ignore que nous sommes en contact.”J’étais comme un fou à cette idée. Je rejoignais ma femme au salon, elle était en train de faire la poussière sur les appareils audiovisuels (télé, lecteur Blu-ray). Je baissais son pantalon de survêtement d’un coup, mettant sa culotte blanche en dentelles à jour, que je baissais également aussitôt. Elle me regarda avec surprise.- Qu’est ce qui t’arrive ? demanda t-elle.- Ta chatte, dis-je simplement, en sortant ma alsancak escort queue erigée. Je la poussais dans le canapé, lui écarta les cuisses en lui retirant complètement son pantalon, et m’allongea sur elle en lui glissant ma queue dans la chatte.- Doucement, fit-elle. Attends un peu, faut que j’aille faire pipi…- Rien ne m’arrêtera, faut que je te défonce la chatte là.Elle prenait du plaisir tout en se montrant génée. Je remontais son sweat pour mettre ses seins à nu. Elle n’avait pas l’habitude que je la prenne ainsi. C’était principalement après que l’on soit couchés, en fin de journée, que nous passions à l’acte tous les deux. Elle avait un beau corps, mais était porté sur du sexe assez classique. J’entendis le bruit de sa chatte trempée à chacun de mes coups de queue.- Tu mouilles bien !Son visage devint écarlate de honte. Je donnais de petits coups assez forts pour que l’on entende encore mieux le bruit mouillé de sa chatte.- S’il te plait, deux minutes, je vais aux toilettes et on continue dans le lit…- Pisse pendant que alsancak escort bayan je te baise.Elle avait fait sa demande à demi-voix, et je lui avais répondu sèchement, presqu’en lui coupant la parole. A présent, je la baisais fortement, de toute ma queue, la faisant entrer et sortir intégralement à chaque coup. Son visage passa de la honte à la colère, lorsque je sentis un jet chaud de pisse jaillir contre moi.- Je peux plus me retenir, fit-elle.Je reculais un peu, laissant ma queue au fond d’elle, et j’ecartais les levres de sa chatte en grand. Le jet gicla de sa moule, m’arrosant, et inondant également son bas ventre. Je passais ma main sur mon torse mouillé, et étala sa pisse sur ses seins. Et comme elle grimaçait, je lui passa également ma main souillée de sa pisse sur son visage. Elle tenta de se retenir et arriva à se relever en me poussant un peu. Je la laissais faire. Debout, elle mit sa main sur sa chatte et alla pour se diriger vers les toilettes, mais je lui attrapa le poignet. – Arrête je t’en prie, implora t-elle tandis escort alsancak que je vis la pisse couler de part et d’autre de sa main posée sur sa chatte.Je le regardais se vider devant moi, essayant de se débattre, en vain. Puis, une fois qu’elle eut fini, elle regarda autour d’elle, constata les dégâts, et semblait embarrassée. – Donne moi ton cul.- Tu sais que je ne veux pas.- Tu es ma femme, tu me donnes ton cul !Je la retirais vers moi dans le canapé, et la tournait sur le ventre. Elle se débattit un peu, cria, mais resta impuissante, sentit inexorablement les choses se passer, que je lui écartais les fesses, que je collais mon gland contre son anus, que je poussais, que je rentrais en elle, et que je l’enculais de plus en plus fort.Elle poussa des râles de mécontentement, pendant plus de 20 minutes, car oui, je profitais du moment. Et le pire, c’est que pendant tout ce temps, je pensais à sa mère, et au mail de Paul.J’éjaculais au fond de son cul, puis me levais doucement.Je regardais ma femme, couchée dans sa pisse, le cul éclaté.- Tu es ma femme. Ne l’oublie pas. Regarde moi et caresse toi la chatte.Elle se tourna vers moi, le regard plein de défiance. Elle glissa sa main vers sa chatte, et commença à se masturber.Je la regardais. Elle me regardait. Sa main travaillait sa chatte avec insistance. Elle jouit au bout de quelques minutes.A suivre.

Bir cevap yazın

E-posta hesabınız yayımlanmayacak. Gerekli alanlar * ile işaretlenmişlerdir


maltepe escort ankara escort kurtköy escort escort kadıköy şişli escort konyaaltı escort ataşehir escort kadıköy escort bostancı escort sakarya escort sakarya escort pendik escort gaziantep escort ensest hikayeler mersin escort izmir escort izmir escort izmir escort bayan didim escort izmir escort izmir escort maltepe escort ankara escort izmir escort bornova escort maltepe escort ankara escort bayan maltepe escort pendik escort kadıköy escort ümraniye escort gaziantep escort bursa escort güvenilir bahis kaçak bahis bahis siteleri canlı bahis türkçe bahis canlı bahis sakarya escort