Moi Lola – TOME 4

Ben Esra telefonda seni boşaltmamı ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

Moi Lola – TOME 4Moi Lola – TOME 4ATTENTION : Cette Histoire est un mélange de réalité et de fiction ! Bonne lecture…Depuis l’adolescence, je suis celle que l’on mate dans la rue. Je suis peut-être celle sur lequel votre petit ami ou mari a déjà fantasmé. Ne me jugez pas trop vite, apprenez juste à me connaître !Bienvenue dans mon Univers… Chapitre 1 : Rupture forcéeJ’étais assise là, dans cette chambre funéraire. Je le regardais une dernière fois. Demain ce sera la cérémonie. J’entends une voiture se garer sur le parking, c’était sa femme accompagné de sa plus grande fille. Je me penchais une dernière fois au niveau de sa tête. Un dernier baisé… Puis je partais avant que je les croise.J’étais restée au café juste en face du funérarium. Pour admettre que je ne le reverrais plus.Laurent me manquera. Terriblement !Après environ 1 année de liaison, il m’avait quitté. Une rupture forcée par le destin. Il avait eu un accident, avec sa voiture, la nuit où il était parti de la chambre d’hôtel. Sa femme n’a jamais su qu’il avait vécu les dernières heures de sa vie avec moi. Elle ne me connaissait pas du tout. Ne m’avait jamais vu et ne me connaîtra jamais.Son mari avait eu ses dernières joies, ses derniers ébats et sa toute dernière jouissance avec une autre, en l’occurrence, moi, Lola.Elle gardera le souvenir d’un mari aimant et d’un papa exceptionnel, ce qui était sûrement vrai ! Ça ne faisait aucun doute.Et moi… moi, je garderais des souvenirs impérissables, indélébiles. C’est grâce à lui que je me suis accepté ! Grâce à lui que j’avais comprise qui j’étais réellement. Et ce, dès le soir de notre première rencontre. Avant lui j’avais des doutes, je pensais comprendre et lui, m’avait clairement sans s’en rendre compte mise sur la voie de l’acceptation…Le lendemain,C’était le grand jour. La cérémonie à l’église.Un dernier passage aux toilettes pour me rafraîchir. Je m’installais au fond de l’assistance. Vêtu de noir des talons jusqu’au chapeau. J’avais mise des bas, c’est ce qu’il aimait par dessus tout… Comme un clin d’œil. Je me demandais si sa femme avait fait la même chose que moi.Je fixais le cercueil au loin, puis commençais à repenser aux 6 fois que nous nous sommes vu à la suite de notre première rencontre, dénommé, LA rencontre.Ces 6 fois que je vais vous raconter, avaient été planifié, pensé, organisé par lui-même. Jamais ces 6 fois se sont ressemblé ! Il avait été un amant formidable, talentueux et respectueux. Moi j’avais essayé d’être à la hauteur. Une suiveuse et actrice à la fois de nos rendez-vous. Je pense l’avoir comblé. J’en suis sûre même !Chapitre 2 : Le Glory Hole ” Les débutantes”La semaine qui avait suivi LA rencontre du vendredi, je n’avais reçu aucun mail de la part de Laurent. Je m’inquiétais un peu. J’avais été faire sur mon jour de repos le test qu’il m’avait spécifié avant de partir l’autre soir.Heureusement que Romuald était là pour satisfaire mes pulsions. Je l’avais vu cette semaine là. Sa queue et lui me donnaient toujours autant de plaisir. Romuald s’était engueulé avec sa meuf, alors il ne couchait pas avec ses derniers temps. Du coup, il était doublement excité. Je lui avais réservé une surprise…J’avais autorisé monsieur a juté dans ma bouche et lui avais promis d’avaler. Oui… je dois avouer que depuis ma soirée avec Laurent, j’avais une envie de recommencer. Pour deux choses :Premièrement je voulais récompenser Romuald, c’était clairement un de ses fantasmes de me cracher dans la bouche et que j’avale tout en le regardant droit dans les yeux !Deuxièmement, je me posais une question, bête, je peux vous l’accorder même si la plupart qui ont déjà avalés se la pose un jour. Je voulais savoir si le sperme avait le même goût selon le partenaire. J’avais lu que cela pouvait dépendre de l’alimentation etc…Il m’avait prise comme une grosse salope. Il m’avait tellement prise sauvagement que le lendemain j’ai eu des bleus. Je prenais pour responsable sa copine, si elle baiserait avec lui, il n’aurait pas été excité comme cela. Une vrai bête ce mec !Il m’avait baisé par terre, dans le salon familiale, sur le tapis.Il m’avait également pété le cul, tiré les cheveux… Bref il était déchaîné ! Je dois avouer que cela m’a bien plu. Imaginez quand j’ai pris sa grosse queue dans la bouche.Je l’avais pomper tout en le regardant fixement dans les yeux ! Tel une bonne salope !Je maintenais le regard en m’efforçant de ne pas cligner des yeux. Je voulais qu’il me voie en train de recevoir son jus. Puis de l’avaler.Je réceptionnai son jus. Il était aussi amer que celui de Laurent. Peut-être légèrement différent en effet. Romuald, lui, avait kiffé. Il m’avait regardé jusqu’à la dernière goûte avalé… Puis m’avait caressé les cheveux comme une petite chienne qu’on récompense après un effort.Ma bouche puait le sperme, et mon visage collait. Ça dégoulinait sur le tapis du salon des parents à Romuald…Je partit prendre ma douche ! Pendant que lui frottait le tapis du salon.Soudain, j’allais vivre une situation toute particulière ! Sa meuf était arrivé. Il avait, l’air de rien, accueillit sa copine et m’avait envoyé un message pour me dire de ne pas sortir de la salle de bain.Imaginez cette scène dans un film ! J’aurais été une véritable starlette et aurais pu décrocher un oscar pour mon second rôle !Je m’étais séché et habillé. Et avais attendu qu’ils montent dans sa chambre pour sortir. Et vous savez quoi ?Voilà que pour s’excuser de leur engueulade, sa meuf voulait le sucer. Il avait pas eu le temps de prendre une douche mais heureusement, Lola la chienne, avais pomper et astiqué sa queue, jusqu’à la dernière goutte. Bon même si je partais, je n’avais pas de doute sur le fait qu’il allait moins apprécié sa pipe à elle. Sa meuf n’avalait pas. Moi oui. Et petit bonus, j’avais des gros seins par rapport à elle.Bref, j’étais partie par l’arrière de la maison. Passage que je connaissais suffisamment bien depuis toutes ces années !À 10 minutes près, la nana aurait pu me trouver avec la queue de son mec dans la bouche et surtout voir son foutre sur moi !!!Durant la deuxième semaine, je recevais enfin un mail de Laurent. Depuis le temps que j’avais attendu !« Chère Lola, j’espère que tu va bien ? Ci-joint tu trouveras une copie de mon test VIH. J’attends le tien en réponse de ce mail. Tu trouveras également un formulaire sous forme de questionnaire en pièce jointe. Je te prie de bien vouloir me le remplir. Il s’agit de choses, fantasmes ou autres que tu serai prête à essayer avec moi. Je me servirais de tes réponses pour composer nos prochaines rencontres. Réserve déjà ton vendredi soir prochain. Le lieu et l’heure te sera indiqué prochainement. Au plaisir de te retrouver. Affectueusement ».Je ne tardais pas à lui répondre. L’idée du questionnaire m’avait conquise. Cela correspondait bien à ce que je pensais de lui. Un profil très organisé. J’avais répondu à toutes ses questions. J’avais joué le jeu, et avais mis des réponses très hard. D’autres un peu plus réalisable mais que je n’avais pas encore eu l’occasion de faire…J’attendais à nouveau avec impatience son mail pour le vendredi.Ma sœur était passé à la maison pour nous donner la date de son mariage avec Kevin. Ce sera dans quelques mois. Mes parents étaient aux anges. Et moi, très heureuse pour eux aussi.Et je serais sa demoiselle d’honneur ! Un vrai honneur !Au boulot, tout se passait bien. Je m’investissais pas mal et mon directeur était très satisfait de mon travail. Je pense qu’il était également satisfait de mes décolletés quotidiens.J’imaginais ce vieux vicieux aller dans les toilettes de l’entreprise pour aller se taper une branlette en pensant à moi. Vu comment il me matait ça avait déjà dû être le cas depuis que je travaillais ici !Je pense qu’il n’aurait pas été contre une petite pipe sous son bureau. Malheureusement pour lui, je n’étais pas chaude à l’idée de sucer mon patron !Je ne répondrais pas à ses regards. Le boulot c’est le boulot !J’avais enfin reçu le mail de Laurent.« Chère Lola, merci pour ton retour rapide. J’ai pris en compte tes réponses au formulaire. Et dès vendredi, je t’annonce que nous allons pouvoir réaliser une de tes envies. Je t’en dit pas plus. Rendez-vous à la Gare du Nord à 18 heures précise, et surtout n’oublie pas tes bas jolie Lola».J’étais excité ! Je ne savais pas ce qu’il me réservait mais j’avais hâte !Vendredi. Le fameux jour était arrivé. J’avais quitté vers 15 heure. J’avais eu le temps de me préparer minutieusement.Je mettais épilé, avais été refaite un éclaircissement de mes mèches chez le coiffeur. Puis je mettais habillé, maquillé… J’avais hâte de le retrouver !Je me demandais si j’allais me retrouver avec un bandeau à nouveau sur la tête ou ce qu’il avait sélectionné sur le questionnaire.Il était 18 heures. Devant le parvis de la Gare du Nord. Laurent arriva, tout en costume. J’imaginais qu’il venait de quitter son boulot.Il me salua d’un baisé sur la joue, me complimenta et m’indiqua de rentrer dans la gare. Il avait prévu 2 billets de train.« Nous allons prendre le train Lola. Direction Lille. La surprise t’attend là-bas » me disait-il.On monta dans le train. J’étais à la fois déconcertée, stressée et excitée !!!En première classe. Il n’y avait quasiment personne dans le wagon. Je m’installai auprès de lui. Au fond.Durant le voyage jusqu’à Lille, il répondait à des messages avec son téléphone. Certainement sa femme.Il me regarda, et me disait : « Je suis content de te retrouver Lola. On va bien s’amuser ce soir ».Je ne répondis pas, je me contentai de lui sourire.Il commença avec sa main droite à me toucher la cuisse… puis allait caresser mon bas. Il souriait. J’adorais déjà cet air de satisfaction qu’il avait en s’apercevant que j’avais mise des bas comme il aimait.Oui la petite chienne que j’étais avait obéit. Sa petite chienne.Nous étions arrivés à Lille. Nous avions été prendre une chambre dans un hôtel situé non loin de la gare. Avions déposé nos affaires puis Laurent avait pris une douche.Nous étions partis directement. Pas de temps pour baiser, dommage je l’aurais bien rejoins sous la douche. Histoire de lui sucer la queue ! De le vider avec gourmandise.Nous avions pris un taxi. Il avait donné l’adresse au chauffeur. Nous étions arrivés en 5 minutes à peine.La voiture. S’était arrêté devant un bâtiment désaffecté en retrait de la ville.Nous sommes vite rentrés à l’intérieur.Dedans, il y avait un long couloir avec des portes. porno izle Beaucoup de portes. Une lumière tamisée.Laurent saluait le concierge qui nous accueillait poliment. Il avait l’air de connaître les lieux.L’homme nous dirigeait vers une porte. À l’intérieur de la pièce il s’agissait d’un salon avec canapé.Il avait commandé 2 verres de champagne à l’homme qui nous avait accueillis. Une serveuse, brune, sexy à souhait avec sa jupe courte très courte nous avait rapidement apporté nos coupes.Puis Laurent me parlait :« À la tienne chère Lola. J’espère que ta surprise te plaira ! ».Moi : « Je peux la connaître ma surprise ? ».Lui : « Je pense qu’il est temps en effet »Puis il sortait une feuille de sa poche. Pliée en quatre. Il s’agissait du questionnaire que je lui avais renvoyé par mail.Lui : « Ce soir, tu seras une véritable chienne. Tu va réaliser un de tes fantasmes : le glory hole ! ».J’étais sans voix. J’avais peur, très peur. Je sentais mes jambes trembler. Je n’ai rien fait paraître devant lui. J’ai bu ma coupe assez vite.Je répondais : « Tu connais ici ? Tu es déjà venu ? ».Lui : « Oui 2 fois. Tout se passera bien. Je vais t’expliquer comment ça va se passer ! » Et rajouta « tu n’auras qu’une seule envie après cette soirée, ce sera de recommencer au plus vite ».J’avais sourie. Nerveusement peut-être.Le pire dans tout ça c’est que je voulais y aller. Il avait en lui quelque chose de rassurant.Il me prenait par la main puis par la taille. Nous étions sortis de la pièce puis avions empruntés un autre couloir.Il m’expliquait tout en marchant.« Tu va te mettre dans une salle, qu’on appelle ici, les débutantes, vous serez deux femmes. Plusieurs trous, et donc plusieurs possibilités. L’autre femme est également novice. Si tu a le moindre souci, peur, ou que tu souhaites arrêter, tu auras juste à dire un mot code, il s’agit de Joker ».Moi : « Combien ? D’hommes, combien il va y en avoir ? ».Lui : « Ça dépend. Il y a 5 salles dans le complexe. Bien souvent, Les débutantes attire une bonne quinzaine d’hommes au plus fort de la soirée. Si les autres hommes des autres salles entendent dire qu’il y a de bonnes salopes quelques parts généralement ils y vont ! L’offre et la demande Lola ».Je sentais plus mon corps. Oui c’était un de mes fantasmes, mais sincèrement je ne pensais pas le réaliser là ce soir, ici ! Je pensais qu’il m’aurait fait faire d’autres trucs ! Mais non, je pouvais m’en prendre qu’à moi même ! Lors de LA rencontre, je mettais conduite comme une chienne avec lui.Je l’avais bien cherché !Je me sentais capable de relever ce défi ! J’en avais sacrément envie !Nous attendions que le ménage soit fait dans la salle. J’attendais dans une pièce à côté. Je n’étais pas en contact avec les autres hommes ni l’autre participante.Je lisais le règlement destiné à cette salle.Les hommes auront 3 murs, avec une vingtaine de trous au total.Je pourrais à ma guise, sucer les queues, me les enfoncer, les hommes pourront me toucher. Ainsi, toutes les parties de mon corps seront disponible à ces Messieurs.Ils mettront tous des capotes pour les pénétrations, éventuellement les garder pour les pipes (ou pas) et si les participantes le souhaitent, nous pourrons avaler leurs jus.Des lingettes nettoyantes sont disponibles à l’intérieur du glory hole.Bref je serais une chienne à disposition de toutes ces queues.Soudain, je rentrais dans la salle, elle était petite, pas plus de 10 mètres carré. Une autre porte s’ouvrait, c’était l’autre participante.Elle avait à peine 22 ans.Imaginez un instant… deux meufs, que dis-je, deux chiennes de 18 et 22 ans à disposition de tous ces mâles !!!Avant que la lumière diminue, nous avions échangés quelques mots. Elle s’appelait Chloé. C’était le fantasme de son mec. Elle a accepté de le faire. Il sera donc dans l’assistance et éventuellement je le sucerai aussi de ce fait !Car oui, nous ne verrons strictement rien. Impossible de savoir qui est derrière. A moins de reconnaître la bite de son partenaire ou de réussir à l’entendre parler et ce par dessus la musique.La lumière diminua, nous entendions des pas de chaussures derrière les murs… Puis nous commencions à voir des queues et des mains à apparaître dans les trous.Nous étions à partir de maintenant à la disposition de tous….Je m’approchais de la première queue. Je débutais timidement. Je branlais la queue avec la main droite puis posais ma main gauche contre le mur.Je ne savais pas comment commencer. Puis j’ai regardé Chloé, j’ai vu qu’elle avait déjà prise une queue dans sa bouche et était déjà entrain de la sucer, j’ai alors pensé à toutes ces fellations que j’avais faite depuis mon jeune âge.De mes premières pipes avec Axel et Wendy jusqu’à celle de la semaine dernière avec Romuald, en passant par celle avec Laurent.J’ai prise cette queue de cet inconnu et l’a mise dans ma bouche, j’ai passé et repassé ma langue sur la longueur de cette queue. J’ai serré son gland avec ma bouche puis entrepris des vas et viens avec simplement mes lèvres.* image d’empruntMa mission qui était de le faire éjaculer était remplie. J’avais reçu son jus sur mon visage, sur mes seins. J’attrapai une lingette, et repartais sur un autre trou. Chloé était toujours avec la même bite.Je n’avais plus peur, je me sentais à l’aise.J’attrapais cette nouvelle queue avec envie, des mains sortaient de d’autres trous pour me caresser en même temps le corps. J’avais 3 mains sur moi, plus 2 doigts qui me touchaient mon vagin.La chienne était en mode « marche ».Je me retournai, il avait mis une capotes et cet inconnu me rentra sa bite dans moi. Putain j’adorais ça !!!Et je sentis son éjaculation à travers la capote.Je sautais aussitôt sur une autre queue, j’étais bien décidé à les faire cracher tous.J’entendais déjà l’autre participante qui commençait à gémir de plaisir. Un mec devait la défoncer comme il se devait.Je pensais à son mec qui devait être derrière les murs sûrement la queue à la main regardant sa meuf se faire baiser par un autre homme !J’espère qu’il appréciait !Ou bien même j’avais sa queue entre mes mains pendant que je pensais à ça…* image d’empruntCette meuf m’avait l’air d’être une bonne salope. Cependant je comptais bien démontrer à ces hommes que je l’étais beaucoup plus…Et surtout à ce cher Laurent…Je changeais de queue, encore, et encore tout en jetant un œil sur Chloé. Même si nous étions « alliées » dans cette salle, je sentais une petite compétition tout de même ! Il n’y avait pas de trophée à la fin je le savais (rire).Je comptais bien être la Miss Videuse de couille ce soir.J’aimais penser que la bite que j’avais sûrement en bouche était celle de Laurent. Je m’arrangeais pour bien les astiquer tout pareil !Celle que j’avais actuellement au bout de mes lèvres était bien grosse, bien épaisse. Je la réservais pour me l’enfoncer dans mon cul. Je me retournais et sans lubrifiant ni salive je me l’insérais. Avec difficulté car elle était grosse et large mais une fois rentré elle avait réussit à élargir mon trou de balle…J’entendais certaine voix, derrière cette musique assourdissante. Je devinais certains mots. Vague : « pute », « bonne suceuse », « attend ton tour », « essaie cette salope » etc…Apparemment il y avait du monde pour nous deux. Et les premiers commentaires avaient l’air plutôt positif.Je me mis très vite à 4 pattes pour sucer une queue puis en j’en avais 2 autres qui m’attendaient, j’essayais de les sucer et branler en même temps. Les trois avaient juté quasiment en même temps sur moi. J’avais un sacré mélange de spermes.J’étais souillé par de parfaits inconnus. Quel plaisir !Je décidais de rejoindre Chloé sur son mur. Je l’aidais à terminer une queue…Elle m’avait d’abord regardé d’un drôle d’air, puis m’avait laissé faire.Nous sucions chacune d’un côté une bite black bien grosse. Nous l’inspirions dans nos bouches chacune notre tour… Elle était tout simplement délicieuse. Elle me rappelait celle de Romuald.Je me mettais en fonction de lui faire une branlette espagnole pour le finir. Chloé se mettais à me caresser. Elle le faisait d’une incroyable douceur.Puis cette queue envoyait la jouvence sur ma poitrine. Nous avions entendus un « merci » lointain. Signe que cet homme avait été très content de nos investissements respectifs.Nous étions repartis de chaque côté, toujours avec l’ambition suprême de les faire juter. J’en soupçonne certains d’être revenus deux fois se la faire pomper.Nous terminions notre séance gourmandise. Direction les douches communes de l’établissement ! Chloé et moi échangions nos premiers sentiments sur cette expérience. Elle avait été ravie de le faire pour son mec. Et surtout elle avait aimé être au service d’inconnus.Et moi, moi je savais que j’allais remercier Laurent de m’avoir permis de réaliser ce fantasme !Il me rejoignit après mettre habillé. Me félicita et me disait que beaucoup d’hommes qui étaient dans les autres salles été venus se faire pomper et mater les deux petites salopes que nous étions.Même le directeur du complexe était venu voir l’engouement de cette salle, les débutantes, et s’était même fait sucer par une de nous deux.Nous étions repartis de l’établissement mais avant j’avais échangé mon numéro de téléphone avec Chloé.De retour à l’hôtel, Laurent m’a baisé comme une grosse chienne ! Sans capote car nos tests VIH étaient nickel.Puis avait fini par éjaculer sur moi. Mention spéciale pour lui, petit bonus, j’avais avalé à nouveau pour lui.Son goût était exquis !!!Le matin nous avions repris le premier train pour Paris.Chapitre 3 : ChloéNous nous étions séparés sur le parvis de la Gare du Nord. Laurent m’avait souhaitait de passer un bon week-end et m’avait embrassé furtivement.Il devait me contacter à nouveau par mail. À peine, les talons tournés, j’avais déjà hâte de le retrouver à nouveau !J’avais passé une soirée exceptionnelle, et j’avais réellement du mal à réaliser !Quelques jours plus tard, Chloé m’avait envoyé un message. Elle me demandait comment ça allait depuis le glory hole. Comment quelques jours après j’avais vécu la chose.Pour moi, c’était actée ! Un bon moment, beaucoup de plaisir et un fantasme de réalisé ! Un parmi tant d’autres…Pour Chloé, la situation était différente. Son petit ami qui l’avait entraîné dans ce délire lui avait fait une crise de jalousie le lendemain. Il avait été dépassé par l’événement et avait mal vécu le fait de la voir sucer des hommes ainsi que de se faire baiser à travers porno izle ces trous !Il s’était fait avoir à son propre petit jeu. Elle, elle était dépitée car dans l’histoire elle avait fait ça par amour pour lui. Certes, elle avait apprécié !!! Mais ce n’était pas son idée. Il aurait dû y penser avant !Elle habitait en Normandie. Je lui avais dit qu’on allaient rester en contact. Car elle me faisait mal au cœur cette fille !Au boulot, je devais toute la semaine partir sur le terrain avec un commercial. Je devais voir ce qui se passait sur le terrain dixit le directeur. Pour avoir une meilleure vision. Je devais donc partir du lundi au vendredi. Et dormir à l’hôtel.Bon il n’y avait pas de risque de coucherie avec mon collègue car il était homo.Le premier soir, je m’ennuyais tellement dans ma chambre d’hôtel que je décidai de sortir avec mon collègue. Il avait 27 ans. Donc un esprit jeune et assez sympathique.Nous étions pour la nuit, dans la ville de Lyon. Nous étions partis non loin de l’hôtel dans un pub pour passer un petit moment autour d’une bière.Il y avait une table que de mecs à côté de la nôtre. Bruyant et un peu bourrés mais cool apparemment. Un des gars de la table faisait que de me mater, moi ou plutôt mes seins.Il avait attendu que mon collègue sorte fumer sa cigarette pour me parler, un peu lourd. Mais physiquement pas dégueulasse non plus.Il pensait que j’étais du coin. Je répondis que non. Je lui disais que j’étais sur Lyon pour le boulot. Puis me répondait que c’était dommage. Il m’aurait bien revu pour me sauter ce gentil monsieur. Oui c’était dommage pour lui.Mon collègue était revenu puis nous avions décidé de rentrer à l’hôtel.En rentrant dans ma chambre je m’étais touché dans mon bain. Je mettais rentré un doigt, deux doigts et m’étais inséré mon déodorant…Puis j’avais envoyé des sextos à Marc assez explicite. Je voulais m’exciter avec quelqu’un… Il me répondait. Puis avait vite arrêté car sa meuf était rentré.Je décidais de repartir au pub. J’étais rentré et m’étais installée au comptoir. Le gars m’avait vu rentrer, et était venu à ma hauteur :Lui : « Tu as perdu ton ami ? »Moi : « J’étais partie le coucher et le border ! » tout en riant.Je ne vais pas vous le cacher, je cherchais simplement à me faire baiser.Il habitait assez loin du pub. L’heure était déjà bien avancée. Alors j’ai proposé ma chambre d’hôtel comme lieu de chute.Il était étudiant, 22 ans.Clairement cela faisait très pute mais je m’en foutais. Demain je n’étais plus ici.Peu importe ce que ce mec pouvait penser de moi pourvu qu’il me baise !Le mec m’avait baisé, sans plus, mais au moins le besoin était réglé ! Il puait l’alcool, et visiblement il n’avait pas l’habitude de mettre sa queue dans la chatte d’une blonde pulpeuse. Il était tout excité de me sauter, limite, j’avais l’impression qu’il n’en revenait pas d’être avec une meuf rencontré 1 heure avant…La position du missionnaire avait amplement suffit pour qu’il crache (dans sa capote) en moi. Je l’avais ni branlé, ni sucé, ni autres choses, ça valait pas la peine.Je vous avouerai en fait qu’à ce jour j’hésite toujours sur son prénom tellement qu’il m’a marqué (rire). Serge…ou Sergio peut-être !Une fois terminé, il était parti. Je suis sûre qu’il allait se vanter pendant des années d’avoir niqué une meuf de 18 ans auprès de ses potes !Moi j’espérais juste que mon collègue qui dormait dans la chambre d’à côté, ne m’avait pas trop entendu gueuler.La semaine était passée et je m’étais calmé ! Je voulais pas que mon collègue s’aperçoive que j’aimais me faire sauter par n’importe qui.J’avais attendu patiemment la fin de semaine.J’avais vu Romuald vite fait chez mes parents. J’avais mes règles mais il m’avait prise le cul dans ma chambre. Sa bite de black m’avait manqué !Bref. Quelques jours plus tard, Chloé m’avait à nouveau envoyé un message.Elle n’était plus avec son copain. Leur relation n’a pas tenu le choc. Son mec ne la voyait que comme une salope. Tout ça parce qu’elle avait réalisé son fantasme à lui… Quel connard…Je l’avais invité à venir à la maison le week-end prochain. J’avais dit à mes parents que je devais recevoir une ancienne copine de lycée. Chloé allait jouer le jeu devant eux.Elle n’avait pas l’air bien, et notre soirée nous avait, disons, un peu rapproché !Dans la semaine qui précédait sa venue, Laurent m’avait envoyé un mail. Il me répéta qu’il était épaté de la soirée glory hole. Et il me précisait qu’il était excité à l’idée de penser à nos prochaines soirées.Moi aussi…Dans ma réponse. Je lui avais parlé de Chloé et de sa rupture avec son mec suite à la soirée. Et je lui avais dit qu’elle viendrait passer le week-end chez moi pour se changer les idées.Il m’avait répondu: « dommage, je ne suis pas libre ce week-end… ».Je crois qu’elle lui avait tapé dans les yeux. Sûrement il s’était fait sucer par elle aussi lors de cette fameuse soirée. Qui sait…Le week-end arrivait vite. Elle était venue en voiture. Chloé, comment dire, était plutôt bien faite. Jolie brune de 22 ans. À priori tout pour elle. J’avais hâte de passer le week-end avec elle. Apprendre à la connaître !Nous avions été mangé en ville puis avions été faire du shopping. Remède efficace quand une fille n’est pas bien.Moi j’en profitais pour essayer quelques tenues, et j’en profitais pour avoir l’avis d’une autre fille !C’était plutôt sympa d’être avec elle. Elle était douce, gentille et rigolote. Nous avions un peu le même profil. Attention je ne parle pas de cul là.Nous avions fait une pause autour d’un thé entre deux boutiques.C’est à ce moment, qu’elle s’était confié un peu plus sur son mec, son ex plutôt !Ils étaient ensemble depuis 8 mois. 8 mois seulement ! Elle m’expliquait qu’à priori ils avaient bien réfléchis avant. Mais visiblement pas assez !Elle me disait que le fameux soir, il s’était d’abord fait sucer par moi. Puis quand il avait vu sa meuf se faire mettre des queues dans la bouche, recevoir du jus sur elle et se faire rentrer des bites il avait commencé à réaliser que ça le dépassé.Pire, il lui avait reproché d’avoir aimé ça et d’avoir crié de plaisir.Mais la cerise sur le gâteau, il n’avait pas supporté que les hommes, assez nombreux, avaient dit des mots hard sur elle.À ce moment là, il n’avait pas osé tout arrêter lui avait-il dit. Devant tous ses hommes qui ne savaient pas qui il était, il voulait pas se faire passer pour un con. Du coup il avait laissé faire…Malgré tout, elle en gardait un souvenir mémorable et une très bonne expérience.Nous reprenions notre shopping. Puis devions rentrer chez moi. Le soir nous ne sommes pas sortis. Et pourtant Maud organisait une petite soirée sympa chez elle, mais j’ai préférais rester avec Chloé pour une soirée pyjama.Nous avions échangé beaucoup sur nous, nos jeunesses, nos expériences etc…Chloé n’avait eu que 2 mecs dans sa vie. Un mec lorsqu’elle avait 17 ans, elle était restée avec lui jusqu’à ses 21 ans soit 4 ans, puis celui avec qui elle était dernièrement soit 8 mois donc.Elle avait très vite dévié sur moi. Elle me demandait très vite qui était Laurent lors de la soirée à Lille.Elle avait très bien deviné qu’il ne s’agissait pas de mon petit ami. Je me sentais en confiance avec elle. Chloé était la première personne à être au courant de ma double vie.Je lui expliquai alors toutes mes histoires. À peu près….Elle était subjuguée par ce que je lui racontais. Je lui demandais pas qu’elle me comprenne ou autre chose.Mais je savais que quelque chose nous avait rapprochés depuis la soirée glory.Chloé me confiait qu’elle aurait aimé être aussi libre que moi. Être capable de s’oublier et de pouvoir franchir ce cap. Elle s’accordait à dire qu’elle préférait avoir une vie rangée avec un homme mais que de s’amuser un peu serait bien aussi.Également, elle m’avait glissé qu’elle aurait aimé être dans le lit de Laurent pour voir ce qu’il donnait. Car d’après ses dires, je lui avais mis l’eau à la bouche.Après avoir passé une bonne partie de la nuit à papoter, se maquiller et boire de la vodka orange nous nous étions enfin couchés !Le lendemain, Chloé repartit chez elle. Nous avions passés un très bon week-end entre nous. C’était parfait !Laurent m’avait demandé par mail comment le week-end s’était déroulé. Je lui avais expliqué l’échange que nous avions eu. Et ce qu’elle avait dit sur lui !Puis il m’avait informé de réserver mon vendredi soir prochain. Comme d’habitude il reviendrait vers moi avec plus de détails.J’avais hâte !!!La semaine était passée assez vite, la routine. Cette semaine j’étais à l’école donc pas fatiguant.Calme plat niveau cul. Vivement vendredi et Laurent !J’avais reçu son mail. Il demandait les coordonnées de Chloé. J’avais envoyé un message à Chloé pour lui dire qu’il cherchait à avoir son adresse mail. Et elle avait accepté que je lui transmette.Laurent n’était pas mon mec. Alors je n’avais aucun point de regards sur ce qu’il voulait faire avec. Ça ne me regardait pas. Un peu jalouse et surprise mais ça été !Je m’étais pas plus posé de questions ensuite.J’avais reçu un nouveau mail de sa part :« Lola. Je te donne rendez-vous vendredi à partir de 20 heures au 8 rue ******* à Paris. Je t’attendrais dans le restaurant. Prépare-toi, à nouveau, de réaliser un nouveau fantasme. Affectueusement ».Je bouillais intérieurement. Il m’avait encore excité juste avec des phrases !Mais que me réservait-il ?Je rentrais de bonheur ce vendredi. J’avais terminé les cours à 15 heures. Pour éviter les bouchons j’avais prise le bus pour aller en cours.Je prenais rarement les transports en commun depuis que j’avais mon permis et ma voiture et j’avais oublié les regards des ses hommes affamés sur moi pendant un trajet.Même ceux qui étaient accompagnés de leurs copines ou femmes. Mon décolleté était peut être trop voyant certes mais rien d’aguicheuse à mon sens. …J’étais rentré et prête à me préparer pour ma soirée avec Laurent.Au programme, douche, épilation, maquillage etc… J’avais mise une superbe tenue que j’avais achetée lors de mon après-midi shopping avec Chloé. Ainsi que des portes-jarretelles qui j’espérais allait rencontrer le succès attendu. Mais je n’avais pas de doute dessus.J’étais arrivé, à l’adresse indiquée. Précisément à 20 heures. Laurent m’attendais déjà à une table. Toujours très classe, il portait encore une fois un très joli costume. Décidément cet homme était très chic.Il se levait, et m’accueillait en me faisant un baisé rus porno sur la joue. Et m’aidait à m’asseoir comme un gentleman.Sans attendre il me glissait :« J’étais impatient de te voir Lola. Tu m’as manqué. J’ai beaucoup pensé à toi ces derniers temps ».Moi : « Et moi donc ! J’ai hâte de savoir ce que tu a sélectionné sur la liste des envies ».Lui : « J’ai changé au dernier moment, mais cela devrait tout de même être très sympa ! Patience. Dînons un peu, je me rends compte que je ne t’avais pas encore invité à manger ».Nous avions dîné, j’avoue ne pas trop avoir mangé, j’étais impatiente de me retrouver avec lui !Nous avions fait vite, à 21 heures 30 nous étions déjà sortis. Pas de désert ni de café. Nous étions visiblement attendus !Laurent avait encore une fois tout prévu. Nous marchions quelques mètres seulement. Il avait loué un appartement sur un site internet, encore une fois.Nous somme montés et rentrés dans l’appartement.Laurent me prévenait aussitôt qu’une surprise devait arriver. Je ne savais pas quoi en penser ni à quoi m’attendre.Il était partit se doucher. La porte entrouverte, je devinais son corps d’homme musclé. Je le rejoignais dans la salle de bain. Je voulais qu’il me prenne mais m’avait demandé d’attendre notre surprise qui devait arriver à 22 heures.Soudain, l’interphone sonnait. Laurent avait répondu puis la personne montait et bientôt frappait à la porte. Laurent me demandait d’ouvrir.Surprise !C’était Chloé !Toute souriante, elle me faisait la bise et était très ravie de me voir !Je ne comprenais pas. Je savais pas du tout pourquoi elle était là, étais-ce Chloé ma surprise ?Laurent apportait très vite la réponse…Il débarrassa Chloé de sa veste. Tout en ouvrant une bouteille de champagne, il nous donnait une coupe chacune.Lui : « J’ai pris contact avec Chloé. Pour 3 choses, premièrement je voulais prendre de ses nouvelles après ce que tu m’avais dit avec sa séparation récente, deuxièmement j’ai cru comprendre qu’elle aurait voulu s’amuser avec moi et troisièmement, elle va nous aider à réaliser une autre de tes envies ».Je ne savais pas quoi dire. Je regardais Chloé en riant. Je n’y crois pas, Laurent avait réussi à la faire venir ici.Laurent avait prévu une soirée à 3. Nous allions baiser en trio. Une première pour Chloé et moi.Il avait réussi à convaincre Chloé, fraîchement célibataire et avide de quelques fantaisies. Elle m’avait avoué quand elle était venue qu’elle aurait aimé vivre des choses palpitantes. Laurent avait donc sans le moindre mal pu la convaincre de participer à un trio.Je n’ai jamais eu d’attirance spécifique pour une nana. Mais c’est vrai que franchement je m’étais toujours dit que j’essaierais un jour. Je l’avais marqué sur le formulaire.J’avais vu Chloé a l’œuvre dans la salle obscure, je n’avais pas de doute sur le fait que nous allions passer une très bonne soirée surtout Laurent (rire).Chloé était sacrément belle, brune et sexy sans forcément s’en rendre compte ! Ce soir elle avait mis un joli décolleté qui mettait sa poitrine en valeur.Laurent allait sacrément passer un très bon moment avec nous !Après quelques coupes de champagne et de la musique pour mettre un peu d’ambiance la convivialité était de mise. Chloé et moi dansions devant Laurent. Qui lui était installé dans le canapé à nous regarder danser avec son verre dans la main.Puis nous avons commencés par le chauffer un peu. Nous avions mis du zouk. Chacune notre tour, nous nous mettions à bouger notre cul devant lui. Timidement au début puis un peu plus chaud au fur et à mesure. Nous posions à peine nos fesses sur ses cuisses puis remontions pour frotter son jean à hauteur de sa bite. Le tout en tempo avec la musique.Puis nous commencions à retirer nos vêtements, en s’aidant mutuellement. Nous étions excitées et un peu alcoolisé il faut le dire ! Laurent adorait voir ça !En soutifs, nous nous embrassions. D’abord maladroitement puis petit à petit avec envie et application. Nous nous prêtions au jeu. Plus que ça, nous commencions à kiffer !Chloé avait une langue douce, je sentais cette délicatesse lorsque nous tournions nos langues dans la bouche de l’une de l’autre. Pendant ce temps là, mes mains parcouraient son soutien-gorge, jusqu’à toucher et malaxer ses seins.Puis nous nous sommes dirigés vers Laurent. Chacune d’un côté de lui nous avons commencé à l’embrasser, toujours chacune notre tour. Comme des filles civilisées…Pendant que Chloé l’embrassait, moi, je commençais à lui ouvrir sa ceinture ainsi que ses boutons de pantalon.J’ai sorti sa queue de son boxer puis a commençais a le branler délicatement. Chloé commença à lui ouvrir sa chemise pour lui toucher le torse et lui faire des bisous dessus.Moi je prenais sa queue en pleine bouche. Doucement, pas vite pour qu’il sente bien ma langue et mes lèvres sur toute la longueur de sa bite ! Elle durcissait au contact de ma langue, encore et encore ! Que c’était bon ! Délicieuse queue !Puis je laissais la place à Chloé, elle aussi avait le droit de déguster une aussi bonne queue.Je revenais à hauteur de sa bite, toutes les deux, nous léchions sa queue de bas en haut, de chaque côté ! Avec ses deux mains il nous attrapa nos cheveux puis les serrait fort, très fort ! Il aimait cela ce cher Laurent ! Deux bonnes chiennes qui s’occupaient de son sexe…Nous nous arrêtions puis nous commencions à nouveau à nous embrasser toute les deux, Laurent qui avait la queue sorti, commençais à la prendre dans sa main et se masturber un peu. Histoire de la tenir en forme.Pendant ce temps, nous nous déshabillons toutes les deux, moi j’étais resté en bas car je savais qu’il aimait me voir en bas. Une fois que nous étions nues, il se levait, tournait autour de nous, nous touchait tel un pacha. J’aimais le fait d’être à sa disposition et Chloé aussi visiblement !Il nous avait emmenait dans la chambre, elle avait l’avantage d’avoir un grand lit.Il allongeait Chloé. Il commençait par la mettre sur le dos. Se présentait la tête entre ses cuisses, puis titillait avec sa langue son clito. Quelques attouchements sur elle. Il se leva du lit, allait vers sa valise et sortait un gode. Il m’invita à la rejoindre sur le lit et me donnait le gode dans mes mains.Lui : ” Tu va lui rentrer pendant que tu va me sucer Lola !”.Je n’attendais pas un seul instant et m’exécutais. Chloé prenait plaisir à ce que je lui rentre l’objet dans sa chatte, tandis que moi, je pompais la queue avec acharnement !Chloé gémissait, quelques petits gémissements qui me donnaient satisfaction. Je sentais qu’elle me tenait le bras et me le serrait assez fort quand ça lui faisait du bien. Puis Laurent m’indiqua d’arrêter de la goder, je devais lui lécher la chatte, titiller le clito pendant que lui il enfilait sa queue dans la bouche de Chloé ! Comment dire…. Il lui baisait plutôt la bouche ! En prenant sa tête entre ses mains, il dirigeait la fréquence de ses vas et viens de sa bouche sur sa bite ! De plus en plus fort.Il lui disait : ” J’avais déjà bien aimé quand tu m’avais sucé la queue lors de la soirée glory hole, mais là, putain ta bouche est exquise !”.J’ai été un peu jalouse, je dois l’avouer ! J’attendais mon tour pour lui démontrer que ma bouche était bien mieux à baiser !Lors de mon tour, Chloé me lécha et Laurent me baisa également la bouche. L’avantage que j’avais sur Chloé, c’est que je savais faire des gorges profondes ! Et Laurent aimait ça ! Sentir sa bite au fond de celle-ci, ça lui provoquait un sentiment de supériorité bestiale !!! Je le voyais dans son regard ! Et moi j’adorais être sa chienne. Il me manquait plus que mon collier pour l’être véritablement !Laurent était vraiment endurant. Il tenait bien ! Je connaissais des mecs qui n’auraient pas tenus bien longtemps avec deux meufs comme nous.J’étais quand même épaté par Chloé qui tenait la route ! Elle se lâchait, j’aimais voir ça.Laurent retirait sa queue de ma bouche. Il me mettait à 4 pattes sur le lit, et me rentra sa queue dans ma chatte. J’adorais qu’il me prenne en levrette ! J’adorais que n’importe quels mecs me prennent dans cette position là ! J’aimais par dessus tout sentir une queue bien droite et dure rentrer dans mon vagin !Chloé continuait à se toucher toute seule, avec l’aide de ses doigts puis du gode ! Laurent commençais à pousser quelques petits cris, il était grave excité ! Et ça se sentait dans sa queue !Puis il mettait Chloé dans la même position, à 4 pattes, juste à coté de moi. Il mettait une capote, (à défaut d’avoir fait faire un test à Chloé) puis l’enfourchait avec sa bite !Moi je titillais les seins de Chloé, les mordillais. Je lui pris la bouche et l’embrassais. J’étais excité tellement bon de la voir se faire démonter pas Laurent ! Puis il changea de trou. Il lui prenait le cul, assez sauvagement il faut dire ! Elle criait tellement fort ! Vraiment très fort !J’avais pris le gode pour lui enfoncer dans sa chatte. Je voulais qu’elle jouisse, qu’elle s’abandonne ! Chose qu’elle a faites très vite…Laurent se retira, enleva sa capote et me baisé comme une grosse salope. Puis le cul aussi. Il aimait prendre mon cul ! Il aima taper avec ses grandes mains sur mes fesses, ce n’était pas des claques mais des coups ! Je crois qu’il ne se maîtrisait plus quand il était excité à ce point !Puis il nous indiquait qu’il allait cracher. Nous nous étions mis toutes les deux à genoux face à lui. Côte à côte, nos bouches grandes ouvertes, nos langues sorties, nos mains caressant nos poitrines en mode chiennes à foutre !Nous attendions la semence, sa semence qui comme les précédentes fois sera très importante et fluide !Il se lâchait sur nous en poussant un long cri… Il se vidait complètement sur nous, et nous, essayions tant bien que mal d’att****r avec nos langues le jus qui partait dans tout les sens. Je n’attendais pas la dernière goutte que je venais aspirer sa queue dans ma bouche. Chloé ne voulait pas regardait, elle s’approchait de ses boules pour lui lécher par dessous. Nous faisions cela pour récupérer les dernières gouttes puis également comme pour le remercier de nous avoir baisés comme cela !Nous avions aimé partager cette soirée à trois. Encore une fois, Laurent m’avait permis de réaliser un fantasme.Nous étions parties se doucher toutes les deux avant de repartir. J’avais proposé à Chloé de venir dormir à la maison avant de reprendre la route. Chose qu’elle acceptait. Nous avions quittés Laurent, je ne savais pas quand est-ce que l’on se reverrait mais j’avais toujours aussi hâte ! Il était vraiment incroyable cet homme !Chloé avait dormi chez mes parents puis était reparti le lendemain. Encore une fois quel soirée ! Je réalisais à peine que j’avais fait mon premier trio!

Ben Esra telefonda seni boşaltmamı ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

Bir cevap yazın

E-posta hesabınız yayımlanmayacak. Gerekli alanlar * ile işaretlenmişlerdir