23 Haziran 2021

Madeleine aime les oiseaux, les oiseaux aiment 4

Cumshots

Madeleine aime les oiseaux, les oiseaux aiment 4Chapitre 4Les 4 se dirigent vers le lit double plein d’idées libidineuses, Madeleine tirant Hubert par son appendice caudal et Véronique, toute guillerette, de se taper un bel éphèbe. Arrivés dans la chambre, c’est la ruée dans le stupre et la fornication débridée.Les 4 se dirigent vers le lit double plein d’idées libidineuses, Madeleine tirant Hubert par son appendice caudale et Véronique toute guillerette de se taper un bel éphèbe. Arrivés dans la chambre, c’est la ruée sur le stupre et la fornication débridée.- Adrien, laisse-moi t’apprécier ! Commence Véronique.Et elle le couche sur le lit sur le dos et commence à le déshabiller. Adrien, toujours obéissant dans ces cas là, se laisse faire. Véronique promène ses doigts fins sur les pectoraux saillants et fermes d’Adrien, griffant légèrement la peau, puis elle se penche pour mordiller un peu les tétons. Adrien relève ses bras, se mettant absolument à sa merci, de ce fait, il lui révèle deux petits écureuils sous ses bras. Elle ne résiste pas et y plante son nez et sort sa langue, ce qui a comme effet de gonfler encore plus le pantalon d’Adrien, ensuite, elle le débarrasse de son pantalon et commence à lui masser par dessus le slip la bosse qui dépasse, puis curieuse, elle glisse sa main sous l’élastique pour att****r l’objet de son désir.Finalement, elle dégage le sexe d’Adrien, tout congestionné et rouge d’excitation, le caresse doucement en laissant ses longs ongles légèrement griffer la peau à la base de la colonne, un peu de pré sperme apparait au bout de cette tige de chair frémissante.Toujours dans l’idée de profiter de ce jeune présent, Véronique, nique, nique, se penche sur cette belle sucette et commence à lécher l’extrémité du gland, mettant sa langue en coin pour récupérer un peu de cette crème de pruneaux au goût salé. Puis d’un coup, elle engloutit cette masse érigée dans sa bouche. Après quelques allers et retours, ayant un peu calmé sa faim de jeunes bites, elle se relève et enfourche le bas-ventre d’Adrien d’un mouvement majestueux, avant de se laisser tomber sur son sexe en s’empalant violemment.Commence alors la chevauchée sauvage d’Andromaque, faite de gémissements et de râles de bonheur, elle sent que bientôt, elle va exploser. Elle regarde à coté, Madeleine et Hubert qui ont fini leur petite affaire, avec l’impression que Madeleine n’a pas eu son contentement, Elle connaît son mari, vite fait et souvent mal fait. Elle se décide d’augmenter encore un peu le côté spectacle en se démontant de plus en plus, mais elle se prend au jeu et explose dans une jouissance qu’elle n’a, jusqu’à ce jour, jamais connu.Adrien, pour sa part, est toujours dur comme de l’acier et reste tranquille dans ce fourreau qui lui fait tant de bien. Véronique se calme lentement et, finalement, se libère de cette barre d’acier jouissive.Elle se met à 4 pattes dans l’idée de le finir à la bouche, mais Madeleine, qui a encore besoin de jouissance, lui demande de la lui céder« D’accord, dit Véronique, mais si je peux te nettoyer d’abord ta moule ? »Et elle se penche sur cette moule rousse, qui laisse couler un petit filet de jus de pruneau qu’elle connait bien.« Comment fais-tu pour résister si longtemps à ma femme ? Demande Hubert à Adrien.– Rien, c’est peut-être là que réside le succès, je me suis laissé faire de a à z et, peut-être, est-ce l’inattendu de la situation ?– Je n’arrive pas à ne pas participer, cela me prend trop, il faut que je sois dominant en amour !– Je pense que, justement, en voulant dominer, tu te fais facilement dominer, il faut donner pour recevoir et moi j’ai donné mon corps et j’ai reçu le plaisir de ta femme et je n’ai pas pris son corps pour mon plaisir !.. Essaye, peut-être que tu réussiras mieux le prochain coup !– Voila, c’est tout propre, je suis curieuse de voir une fois un i****te, je n’en ai jamais vu !– Cela n’a rien de particulier ! Dit Adrien, en relevant les jambes douces de sa mère et en se rapprochant à genoux, jusqu’à ce que son sexe soit en face de la grotte maternelle.– Viens mon fils, fais-moi jouir comme tu en as l’habitude ! »Et doucement, il pénètre dans ce temple interdit et commence à labourer cette motte odorante.Pendant ce temps, Véronique a pris les choses en main avec son mari pour le rendre un peu plus présentable et à force de câlins, Il recommence à bander, mais les paroles d’Adrien le turlupine un peu et finalement, il se met en soixante-neuf avec sa femme pour la première fois de leur mariage et plonge sa langue dans la moule de son épouse.« canlı bahis Hum ! C’est meilleur que ce que j’aurais cru !– Mets bien ta langue sur mon petit bouton, il aime bien être sucé !– Comme cela ? Demande Hubert, constatant que son front s’orne de belles cornes.– Pendant que tu t’envoyais tes secrétaires, plus ou moins forcées, le laitier et le pasteur – je n’ai pas eu besoin de les forcer pour te rendre la pareille – mais Adrien, c’est quand-même le meilleur que j’ai eu, endurant et bien monté, de belles petites fesses que j’aimerais encore visiter ! »De ce fait, elle tend la main pour caresser les fesses d’Adrien en train de pistonner sa mère avec application.« Mon chéri, tu ne veux pas essayer de prendre la même position d’Adrien, je pense que c’est très jouissif !– Quelle nuit, je suis tout surpris par le déroulement, je m’en souviendrai longtemps ! »Et il s’installe comme indiqué et commence à pistonner, mais il constate que de cette façon, il maîtrise bien de mieux son excitation et fait aller son sexe bien régulièrement dans le fourreau de sa femme qui part dans un orgasme de bonne composition.« Ouah, pour une fois, ce n’est pas moi qui suis parti le premier et je bande encore !.. Adrien, merci pour m’avoir ainsi amélioré !– Continue comme cela, peut-être que tu auras un deuxième dessert ! » Répond Adrien, toujours en plein pistonnage de sa mère qui, maintenant, en levrette tressaille sous le bourrage intensif de son fils.Finalement, dans un éblouissement, ils viennent les deux dans un orgasme dévastateur.Les 4 s’endorment, entremêles, après cet intermède amoureux. Le lendemain, Hubert a la surprise de se faire réveiller par une pipe agréable que lui procure Madeleine et Véronique a la surprise de sentir un souffle chaud sur son bas-ventre, suivi d’une langue qui s’insère dans sa corolle. C’est Adrien qui lui souhaite le bonjour.« Arrête ! J’ai horriblement besoin de faire pipi ! Lui dit-elle.– C’est la porte à gauche, en sortant ! Lui répond-il et, galant, il se lève pour l’accompagner.– Cochon, tu ne vas pas me regarder pisser ? Dit-elle, en espérant le contraire.– Oh oui, et j’essuierai même ! Dit-il en regardant le jet doré qui tombe dans la cuvette.– Voilà, c’est fini !– Écarte bien les cuisses ! Dit-il et avançant sa bouche pour boire les dernières gouttes qui perlent sur sa toison.– Tu es un peu pervers, dit-elle, cela m’excite encore plus, je pense que je vais avoir de nouveau besoin de ton bâton de berger pour calmer ma faim !.. J’ai besoin d’un garde du corps dans certaines occasions, cela te dirait ?.. C’est bien payé, mais je sais que tu as tes études, c’est de temps en temps pour m’accompagner pour ne pas me faire intimider et, en même temps, on pourrait se payer un peu de bon temps !– Cela pourrait m’intéresser si cela n’interfère pas sur mes études ! C’est un rôle d’escort-boy en somme ! Je dois en parler à ma mère, mais elle sera probablement d’accord, vu qu’elle commence à apprécier Hubert, elle a trouvé quelqu’un qui lui comble sa libido, en plus de moi !– Au fait, comment c’est arrivé votre i****te ?– Tout bêtement, elle avait un amant qui ne la méritait pas, violent, méchant !.. Je l’ai foutu à la porte, mais comme ce n’était pas le premier, j’ai eu peur qu’elle recommence avec quelqu’un d’autant moins recommandable !.. J’ai dû un peu réparer les dégâts qu’il lui avait fait dans le cul et, en la soignant, voyant son minou de près et sentant les effluves qui s’en dégageaient, j’ai commencé à bander dur et elle l’a remarqué et elle ne l’a pas laissé passer, elle a pris les choses en main et tout naturellement, nous sommes devenus amants !.. Je ne le regrette pas, c’est une amante parfaite et toujours partante et sous la main et attentionnée !– Je te comprends, c’est vrai qu’elle a un peu le diable au corps, ce qui est bien agréable pour quelqu’un de chaud !.. J’ai discuté un peu avec elle de la sodomie, elle m’a affirmé qu’une sodomie faite avec attention est un délice incomparable !.. J’aimerais bien le tester avec toi qui m’a l’air très attentionné, je sais, à ce que tu as dit que tu es un peu opposé à ce genre de plaisir, mais on pourrait au moins essayer une fois et on verra, je n’ai jamais voulu le faire avec mon mari, il n’est pas assez attentif, trop je me plante, je secoue le cocotier jusqu’à ce que les noix tombent et bonne nuit !.. Es-tu d’accord de faire un essai le prochain coup qu’on se revoit ? – Je veux bien, j’aime bien faire l’amour avec toi !– Bon je te quitte et je te rappelle sur ton portable dans la soirée !– Ok ! »Adrien se retrouve bahis siteleri avec sa mère qui est un peu songeuse :« Je pense que tu apprécies bien Véronique ! J’espère que tu ne vas pas me délaisser, maintenant !– Pas de soucis, mon amour, mais je suis un peu fatigué pour baiser aujourd’hui, mais on peut essayer de faire le point !.. Véronique a envie de continuer la relation avec moi et elle me plaît bien, mais je n’aimerais pas que cela interfère sur la nôtre, comme je n’aimerais pas que ta relation avec ton patron interfère sur la nôtre !– Tu es presque adulte, maintenant, il est logique que tu t’intéresses à d’autres femmes que moi !.. Cela me rassure plutôt, mais je n’aimerai pas être privée du petit câlin habituel !.. Bon je vais aller au travail et on se revoit ce soir !– C’est bien, il faut que je révise un peu ma bio et que je refasse un peu d’entraînement, je me sens un peu tout vermoulu !.. Ce soir, j’aimerais qu’on fasse le point, mais maintenant, c’est trop frais ! »Blottie dans les bras d’Adrien, après un dure journée de travail, Madeleine énumère les vicissitudes qu’elle a subi :« Il est vraiment spécial, Hubert, il a voulu que je le suce pendant la séance de son groupe !.. Il présidait depuis son bureau qui, heureusement, était borgne et moi à genoux, j’étais en train de le sucer !.. Il faut dire que je prenais soin de l’exciter au max dans les parties importantes, pendant qu’il parlait, je ne sais comment il a réussi à ne pas se trahir !.. Finalement, j’ai réussi à lui dégorger le poireau au milieu d’une autre intervention, du coup, très préoccupé par ce qui se passait sous la table, il a compris tout de travers !.. Bien fait, mais pour me punir, il a voulu me fourrer à la sortir de la séance, ce ne fut pas un gros problème, mais il a quand-même voulu goûter ma moule avant de me fourrer, ce qui n’était pas mal, il a, de ce fait, duré un peu plus longtemps !.. Et toi, comment cela s’est passé ta première journée d’escort boy ?– Plutôt bien, on a eu une séance de marketing et j’ai un peu participé avec succès, je crois qu’elle a été contente car à la sortie, j’ai dû aller dans son bureau et tu penses bien que ce n’était pas pour coller des timbres !.. Sitôt arrivés, elle a mis sur la porte : « À ne déranger sous aucun prétexte » !.. À peine l’écriteau posé, ce fut l’attaque directe d’une couguar, je n’étais pas trop prêt à prendre la deuxième partie de mon service, mais elle a été enchantée de me préparer !.. Elle a commencé par une très belle fellation et ensuite, elle m’a demandé de lui rendre la pareille, elle a vraiment bon gout, j’aime bien lécher sa chatte !– Elle est aussi bonne que la mienne ? Demande Madeleine, d’un ton un peu alerté.– Non, bien sûr, la motte d’une vraie rousse est inimitable, mais c’était pas mal !.. Finalement, je l’ai prise sur son bureau, je l’ai limée un bon moment avant de lui faire rendre les armes !.. Finalement, elle m’a demandé si je ne pouvais pas l’enculer, mais je n’ai pas accepté, parce que je n’ai aucune expérience dans ce domaine et je compte un peu sur toi pour combler mes lacunes !– Volontiers, il y a quelques principes de base à respecter !.. En premier, il faut que de cul soit propre, car il faut bien le préparer, mais au préalable, pour que tu fasses juste, il faut que tu subisses le traitement en premier !– Quoi, tu veux que je me fasse enculer par un mec ? Tu rêves !– Mais non, grand Nigaud, c’est moi qui vais t’enculer avec un gode, on le fera demain, il faut que je m’en procure un !– Ah bon, cela me convient mieux !– Je vais demander à Monique si elle en a et si elle peut m’en prêter… !.. Mais cette conversation m’a chauffée, tu ne veux pas me prendre maintenant par la voie normale ?– Mais oui Mam, moi aussi cela m’a chauffé les sangs, mais auparavant, je veux me rassasier de ton miel !– Comme je viens de passer sous la douche, tu peux faire tes premières expériences et t’occuper de ma rondelle avec la langue !– Chiche !Madeleine se met à 4 pattes et Adrien joue au chien qui vient renifler sa femelle et il tire sa langue au max et commence à lécher le trou de balle de sa mère. Cela change du point de vue goût, il manque le petit goût un peu vinaigré des rousses et le parfum est nettement plus poivré.« Hum, tu fais cela bien, maintenant, passe à l’étage supérieur, mais n’oublie pas de mettre un doigt ou deux dans ce que tu as préparé, après les avoir mis dans ma chatte pour les huiler !– Écoute, j’aimerais bien que tu viennes sur moi, ce serait plus confortable pour te sucer !– Oui mon chéri ! » (Et elle se place bahis şirketleri avec sa moule bien baveuse sur la bouche de son enfant)… Lape bien, mon chéri et n’oublie pas le petit bouton !– Oui maman… ! »Et en enfant obéissant, il lèche de long en large cette moule délicieuse, il repasse sa langue avec application sur les bords du sexe qui sont dilatés par la passion – (pas celle de JChr).Finalement, estimant que rien de vaut une bonne queue au bon endroit, elle s’éloigne de la bouche i****tueuse de son fils et va s’empaler sur cette bite qui n’attend que cela, se mettre au chaud.Elle entreprend une cavalcade endiablée comme d’habitude qui les laisse épuisés quelques quart d’heures plus tard.Le lendemain, après la journée de travail, Madeleine s’est bien achalandée pour réaliser un vieux rêve qui ne s’est pas encore réalisé, pratiquer un bonne sodomie sur un homme avec amour. Adrien vient la rejoindre et éclate de rire quand il voit sa mère équipée d’un beau gode ceinture qui orne la chatte de sa mère.« Ouah ! Je vois que tu as bien fait les choses !– Viens, mon grand, que je te prépare, mets-toi à 4 pattes, je vais aussi goûter ton trou du cul !– Attends maman, je ne suis pas encore passé sous la douche !– Alors, dépêche-toi, je suis impatiente de t’enculer ! »Après une douche rapide où Madeleine a voulu malgré tout participer en lui passant le savon partout, partout, en insistant spécialement sur l’entrée des artistes, tout en se tenant à la barre fixe.« Voilà, mets-toi à 4 pattes que je te prépare, C’est un peu plus difficile que quand c’est une femme, car dans ce cas-là, il y a tout près de quoi huiler l’anneau culier, mais je vais un peu tricher et jouer comme au dernier tango à Paris, on va utiliser le bon vieux beurre pour assouplir ! »Elle déballe un paquet de beurre des montagnes, garanti sans adjuvant pour lui baratter le cul, elle prend une bonne ration sur l’index et commence à lui beurrer l’œillet.« Arrête, cela me chatouille trop !– Attends, je vais un peu élargir et cela va moins te chatouiller ! »Et sans transition, elle lui plante l’index et le majeur dans le fion et commence un lent mouvement de va-et-vient, mais Adrien est horriblement crispé et gémit.« Détends-toi mon cœur et pousse un peu pour assouplir ! »Adrien fait comme recommandé et, finalement, trouve ceci pas désagréable, surtout quand les longs doigts fins de sa mère commencent à lui caresser la prostate, cela fait redresser sa pine de manière remarquable.Madeleine enlève à ce moment ses doigts et remet un peu de beurre pour mettre un doigt en plus et cela rentre sans trop de problème.« Je crois, chéri, que tu es prêt pour l’initiation à la sodomie ! »Elle retire ses doigts et ajuste la fausse queue en face du troufignon et, lentement, elle enfonce le gode dans le cul de son enfant chéri.« Comment le sens-tu ? Pas trop mal ?– Non, cela va, mais cela se développe comment ?– Attends que je te lime un peu le fion et tu verras ! (Et régulièrement, elle enfonce et retire la fausse queue qui frotte la prostate en passant ce qui fait encore plus bander Adrien).– C’est très bizarre comme sensation, nettement meilleur que ce que j’avais pensé ! »Régulièrement, Madeleine continue son va-et-vient qui la fait vraiment mouiller, elle sent que les fesses d’Adrien se contractent et la tige annonce la montée du sperme alors d’un coup décidé, elle presse les fausses couilles, ce qui inonde les boyaux d’Adrien, provoquant un orgasme incroyable !« Alors trésor, comment tu as apprécié ?– Super, je n’en reviens pas !– Maintenant à ton tour de me préparer, pour voir si tu as bien retenu la leçon ! »Adrien passe derrière elle et, lentement, lui masse la chatte bien humide déjà et applique le jus récolté sur l’œillet et commence à masser doucement. Au bout d’un moment, n’y tenant plus, il présente sa pine devant le cul de sa mère.Celle-ci refuse en lui disant :« Tu n’as donc rien appris ? Il faut d’abord un peu assouplir l’anneau culier, sinon, c’est assez douloureux !– Excuse-moi, c’est vrai que j’ai oublié ! »Et là, il fait les choses correctement et après avoir bien massé à un, puis deux, puis 3 doigts et en mettant aussi un peu de beurre, finalement, il s’introduit dans le gros colon de sa mère qui s’est débarrassée du gode.« En même temps, n’oublie pas de caresser le petit bouton devant, cela améliore bien les choses !.. Hum, c’est bon, je crois que tu sais maintenant bien le faire, je te sens encore grossir dans mon cul, c’est très bon, hum fais encore plus fort, n’aie pas peur d’aller fort maintenant, je suis bien habitué à ton diamètre ! »Doucement, elle contracte ses muscles fessiers pour améliorer la sensation et Adrien sans le croire, perd pied et envoie de grandes giclées de jus de ses pruneaux dans les entrailles de sa mère.Balista

Bir cevap yazın

E-posta hesabınız yayımlanmayacak. Gerekli alanlar * ile işaretlenmişlerdir


maltepe escort ankara escort kurtköy escort escort kadıköy kayseri escort sakarya escort sakarya escort başakşehir escort gaziantep escort pendik escort gaziantep escort izmir escort maltepe escort malatya escort kayseri escort eryaman escort pendik escort tuzla escort kartal escort kurtköy escort kızılay escort izmir escort izmir escort ensest hikayeler izmir escort izmir escort bayan istanbul escort escort bayanlar istanbul escort bayan escort bayan escort bayan istanbul maltepe escort maltepe escort pendik escort kadıköy escort ümraniye escort bursa escort güvenilir bahis kaçak bahis bahis siteleri canlı bahis türkçe bahis canlı bahis sakarya escort