18 Haziran 2021

un divorce compliqué (10)

Anal

un divorce compliqué (10)Enfin les choses commençaient à s’arranger. J’avais fait plusieurs ventes en quelques mois, et les commissions des appartements étaient vraiment intéressantes. Après six mois dans un studio avec ma mère, nous pouvions envisager de louer un appartement plus grand ; et lors de mes différentes visites, j’avais repéré justement un appartement à la location, dans une belle résidence avec piscine, donc je décidais de contacter le propriétaire. Ce dernier se montra très sympathique, il faut dire que l’agence gérait certains de ses biens, et il ne fut pas trop regardant sur les papiers à lui fournir.Le 1er Juin, nous déménagions donc, et ca nous fit bizarre, à ma mère et à moi, de voir finalement notre petit studio vide. Cet endroit où nous avions appris à nous découvrir intimement.Ma mère s’offrait à moi tous les soirs, heureuse de me voir m’épanouir dans mon travail et réussir à nous sortir progressivement des problèmes financiers. L’appartement était un vaste quatre pièces, avec une terrasse qui donnait sur les jardins et la piscine de la résidence. Il y avait ensuite un grand salon, une cuisine, et une grande salle de bain moderne. Et enfin trois chambres, dont une servirait güvenilir bahis de bureau.- On va chacun avoir notre chambre ?, demanda ma mère en souriant.- Je pense que c’est mieux pour ranger nos affaires, on aura plus de place. Et puis aussi pour donner le change, quand on recevra du monde à la maison.Elle me regarda avec un sourire un coin.- Tu penses vraiment à tout, murmura t-elle.- A moins que tu ne veuilles plus que l’on dorme ensemble ?Ma mère s’approcha et me serra dans ses bras. – Mon cheri il est superbe cet appartement. Encore plus beau que ceux qu’on a eu avec ton père. Et puis tout repeint, refait à neuf avant qu’on emmenage. Elle fit quelques pas, passa du salon, lumineux, à la cuisine.- Bon sang, cette cuisine, c’est le reve… J’en rêvais vraiment, avoir de la place, et puis tout l’électroménager. Le four… Les plaques à induction… et puis j’ai même une petite terrasse devant. J’adore.Ca me faisait plaisir de voir ma mère aussi heureuse. Et à mon tour, j’avais envi d’être heureux.- Enlève tes habits maman. Là, tout de suite, s’il te plait.Ma mère me sourit, déboutonna son chemisier, et le retira pour le poser sur le dossier d’une chaise. Arborant un joli soutien gorge türkçe bahis noir, et déboutonna sa jupe, et la fit glisser le long de ses jambes. Elle portait une de ces petites culottes que je préfère, en dentelles noires, très transparente, laissant voir au travers sa touffe bouclée.- Enlève tout.Ma mère passa ses mains dans son dos, tandis que je sortais ma queue et que je commençais à me branler, et elle retira son soutien gorge, libérant ses seins généreux. Elle le posa sur le dossier de la chaise, par dessus son chemisier, puis du bout des doigts, attrappa sa culotte de chaque coté, et la fit descendre.- Donne la moi.Ma mère me tendit sa culotte, que je pris en main. Je regardais de suite l’interieur, pour apercevoir quelques petites taches blanches. Je portais sa culotte à mon nez, puis à ma langue, tout en me branlant et en regardant ma mère.- On arrive sur l’été, j’aimerai que tu sois le plus souvent possible nue à la maison. J’aime voir ton corps.Je cherchais dans ma poche, et sortis un trousseau de clé, que je posais sur la table de la cuisine.- Voilà, c’est ton trousseau de clés de la maison.Ma mère me considera avec un doux sourire.Je m’approchais d’elle, et posa ma main sur son güvenilir bahis siteleri épaule pour lui faire signe de s’agenouiller.- Tu pourrais dire merci.Ma mère se retrouva à genoux juste devant ma queue. Doucement, elle posa ses lèvres sur mon gland, l’embrassa, et fit entrer ma queue dans sa bouche, suavement.- Montre moi que tu as envi de ma queue comme une folle…Ma mère leva son regard vers moi, et passa ma main entre ses cuisses. Tout en me suçant, elle commença à se toucher le clitoris.- Plus vite avec ta main, regarde cet appart, tu vas vivre dedans avec moi, fais exploser ta chatte si tu es heureuse !Ma mère accéléra la cadence comme une folle. Ma main allait et venir furieusement sur son clitoris, glissant par moment à l’interieur de sa fente. J’entendais le bruit mouillé de sa chatte qu’elle malmenait. Je sentis qu’elle se raidit un peu et insistait sur son clitoris.- Tu es sur le point de jouir, salope ? lui dis-je en sortant ma queue de sa bouche, et en me branlant.- Ohhh je jouis… je jouis…Je me branlais et lachais un long jet de sperme qui arrosa le visage de ma mère. Un autre jet l’aspergea pleine face, tandis qu’à son tour elle avait un orgasme. A genou, elle s’asseya finalement par terre, suite à l’orgasme qui avait traversé son corps.Je fis quelques pas vers la table, posa sa culotte avec le reste de ses affaires, et me tourna vers ma mère.- Bon, tu vas nous préparer quoi de bon à manger ?

Bir cevap yazın

E-posta hesabınız yayımlanmayacak. Gerekli alanlar * ile işaretlenmişlerdir


maltepe escort ankara escort kurtköy escort escort kadıköy şişli escort konyaaltı escort ataşehir escort kadıköy escort bostancı escort sakarya escort sakarya escort pendik escort gaziantep escort ensest hikayeler mersin escort izmir escort izmir escort izmir escort bayan didim escort izmir escort izmir escort maltepe escort ankara escort izmir escort bornova escort maltepe escort ankara escort bayan maltepe escort pendik escort kadıköy escort ümraniye escort gaziantep escort bursa escort güvenilir bahis kaçak bahis bahis siteleri canlı bahis türkçe bahis canlı bahis sakarya escort